actualité,  culture,  manga

[Lecture] La trilogie du samedi, vos lectures manga du weekend!

Bonne année chers lecteurs fidèles! Je vous souhaite mes meilleurs vœux, et espère vous voir toujours plus nombreux à suivre le blog!

On commence 2021 avec ma sélection de mangas que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire , et c’est avec Pika que nous inaugurons la nouvelle année! C’est parti!

Shibuya hell. Hiroumi Aoi

Genre: horreur aquatique

Série en cours.

Shibuya est LE quartier branché et trendy de Tokyo. Toute la jeunesse de la mégalopole s’y presse pour y rencontrer ses amis et passer un bon moment. C’est pour cela que lorsque d’énormes poissons rouges font leur apparition dans un ciel calme, les nombreux passants pensent d’abord à une opération publicitaire particulièrement originale. Mais la scène tourne vite au cauchemar lorsque les poissons commencent à dévorer tranquillement les promeneurs, et qu’il s’agit alors de tenter d’échapper à ce massacre absurde. Les survivants, dont fait partie Hajime Tsukiyoda , jeune lycéen cinéphile, se retrouvent bloqué dans le quartier de Shibuya désormais enclavé, et doivent s’organiser pour leur survie et vaincre ces poissons mangeurs d’homme…


SHIBUYA KINGYO © Hiroumi Aoi / SQUARE ENIX CO., LTD.

Le genre “survival” devient un classique du manga, et on retrouve désormais en France pas mal de titres de ce type. Ce qui rend Shibuya hell particulièrement efficace, c’est son rythme. Il n’y pas de temps mort, les actions, rebondissements s’enchaînent et entraîne le lecteur dans une frénésie qui se poursuit au cours des tomes. Autre point qui me fait également apprécier le titre, c’est que le concept de base des poissons mangeurs d’homme n’est pas juste posé là dans le 1er tome pour ensuite être abandonné, c’est une énigme pratiquement policière sur lequel l’auteur nous donne quelques indices parsemés au fil des pages et qui est tout aussi intéressant que le destin des survivants. Les poissons eux-mêmes sont finalement intrigants car ils évoluent, élaborent des stratégies et sont dotés de monologues intérieurs très perturbants car apparemment absurdes… Quant aux personnages, ils restent somme toute assez classiques: le héros lycéen appelé à un destin de protagoniste malgré lui, les personnages secondaires peut-être un peu trop légers et anecdotiques, et l’éléctron libre très violent, loup solitaire qui symbolise à lui seul l’esprit de survie qui ne s’encombre pas de sentiments. Bien plus construit de mon point de vue que Hajime Tsukiyoda , le “furet de Shibuya” est une figure impitoyable à l’énérgie meurtière qui effraie les survivants, mais qui les aide pourtant à rester en vie dans un monde où plus rien ne fait sens. Un personnage assez fascinant.

En résumé, Shibuya Hell est un titre très divertissant, au récit bien mené à une allure effrénée. Vous ne regarderez peut-être plus bubulle dans son aquarium de la même façon! Méfiez-vous de l’eau qui dort…

Les enfants du temps. Makoto Shinkai

Genre: romance météo

Série en cours.

Sorti le 19 juillet 2019 au Japon , le film Les Enfants du Temps – Weathering With You (Tenki no ko) a été un succès du box-office japonais au même titre que le précédent film de Makoto Shinkai, your name. Pika propose donc ici l’adaptation manga de ce film.

Hodaka quitte sa campagne pour Tokyo, où il espère mener une vie plus intéressante. Mais l’accueil que lui réserve la capitale est cruel, lui qui n’a ni argent, ni toit. Alors qu’il parvient à trouver un emploi précaire, et que Tokyo subit une pluie incessante, il fait la connaissance de Hina, une jeune fille qui sait invoquer le soleil…

© 2019 WYFP © Kubota Wataru / Kodansha Ltd.

Très fidèle au film, vous retrouverez dans le manga la finesse des traits des personnages, très bien travaillés. On se laisse emporter par ce conte poétique, et ses personnalités attachantes. Une belle lecture. A noter que Pika publie également la version roman des Enfants du Temps.

Magic Knight Rayearth. Clamp

Genre: Fantasy avant-gardiste

En effet, qui pourrait croire en feuilletant ce magnifique manga , que ce titre vient de fêter ses 27 ans? Les fans de la première heure se souviennent sûrement de la parution de ce titre il y a de cela pas mal d’années maintenant, et de l’ irrésistible attrait esthétique de cette histoire fantasy aux personnages extrêmement sympathiques.

Les premières pages précipitent le lecteur dans un univers assez confus: Fu, Hikari et Umi sont 3 collégiennes qui ne se connaissent pas et se retrouvent projetées dans un univers magique , Céphiro, qu’il va leur falloir sauver toutes affaires cessantes. Il va vite leur falloir comprendre les règles de ce monde , maîtriser leur pouvoir et se mettre au travail! Avec un début qui soulève plus de questions qu’il ne donne de réponse, il n’est pas forcément évident de s’en sortir, mais on s’attache très vite à ces jeunes filles qui doivent s’entraider, affronter des monstres et découvrir d’autres personnages intrigants évoluant dans un univers foisonnant de trouvailles.


©CLAMP • ShigatsuTsuitachi CO., LTD. / Kodansha Ltd.

C’est un véritable plaisir que de retrouver ce titre retraduit et en sens de lecture original. Une seconde vie est donnée à cette série vintage, mais emblématique de l’œuvre du mythique studio CLAMP. Amitié, combats, magie, amour et humour, vous retrouverez dans Magic Knight Rayearth tous les ingrédients d’une saga fantasy rythmée, au trait magnifique qui vous fera passer un très bon moment, que vous soyez fan depuis 20 ans ou jeune padawan!

Voilà ma sélection de titres chez les éditions Pika qui inaugure l’année 2021! Quel titre vous intéresse le plus? A bientôt pour une nouvelle trilogie!

Please follow and like us:
error

16788total visits,35visits today

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *