Corée,  Musique

Youn Sun Nah à la Philarmonie de Paris

La salle Pierre Boulez quelques minutes avant le début du concert.

Quel plaisir de commencer l’année 2018 en musique, et en si belle compagnie! Dimanche dernier se tenait le concert de Youn Sun Nah, artiste d’origine coréenne qui jouit d’une belle notoriété dans notre pays auprès des amateurs de jazz. Je rêvais de la voir en concert depuis que je l’avais entendue il y a quelques années faire une reprise du classique “my favourite things” de la comédie musicale “The sound of music”. Elle en proposait une version mélancolique et envoutante qui m’avait donné envie d’en entendre plus . Youn Sun Nah vient régulièrement dans notre pays, et participe à de nombreux festivals estivaux de Jazz , mais le timing n’avait jamais été le bon. C’est désormais chose faite, et je peux déjà dire que ce concert restera sans doute l’un des plus marquants auxquels j’ai pu assister.

Youn Sun Nah sait s’entourer d’artistes d’exceptions: Frank Woeste au piano, Brad Christopher Jones à la contrebasse, Tomek Miernowski à la guitare et Dan Rieser à la batterie. L’osmose entre musiciens et chanteuse était totale, et la salle l’a bien senti. S’exprimant d’une voix fluette et timide lorsqu’il s’agit de remercier le public et d’annoncer les titres, le timbre de l’artiste vibre, tonne, chuchote, caresse au gré des chansons . Force et douceur communient pour faire vivre et ressentir à l’auditoire des émotions qu’il ne soupçonnait pas. L’artiste passe d’une reprise hypnotique de Jimmy Hendrix avec le titre “Drifting” à la virtuosité d’un scat passionné avec “Momento Magico”. Je ne ferais pas l’analyse de chaque chanson, mais toutes avaient une âme et un pouvoir dont les notes vous suivent bien après la fin du concert.

C’était un moment inoubliable , aussi bien pour le public que pour la chanteuse qui semblait être au bord des larmes à la fin du récital. La salle Pierre Boulez était l’écrin idéal pour cette performance, et je veillerais désormais à ne rater aucun passage de l’artiste à Paris ou dans les festivals du Sud de la France.

Youn Sun Nah en séance de dédicace après le concert

N’hésitez pas à découvrir Youn Sun Nah, et à vous laisser envoûter par son timbre puissant et sensible.

Please follow and like us:
error

1112total visits,3visits today

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *